Dans un recoin de de monde est un film d'animation à voir en famille.

 

 

Le réalisateur Sunao  Katabuchi  a conçu  son  film  comme  une  célébration  du  quotidien  et  un  hommage  à  la  pulsion  de  vie  en  temps  de guerre. Il adresse à tous un message d'espoir dans un beau film humaniste, qui  nous  rappelle la beauté et la fragilité de la vie.

Véritable phénomène de société au Japon (le  film  a  rassemblé  plus  de  deux  millions  de  spectateurs  sans  bénéficier  de  la  promotion  d’un  grand  studio  comme Ghibli), Dans  un  Recoin  de  ce  Monde a également su séduire hors de ses frontières puisqu’il a remporté le Prix du Jury  au  prestigieux  Festival  du  cinéma  d’animation  d’Annecy.

Conseillé à partir de 12 ans.

Dans-un-recoin-de-ce-monde-bandeau-1

Synopsis

En 1944 la jeune Suzu quitte son village proche d’Hiroshima, pour se marier et vivre avec sa belle-famille à Kure un port militaire. Sa créativité pour surmonter les privations, la rend vite indispensable au foyer. Comme habitée d’une sagesse ancestrale, Suzu imprègne de poésie et de beauté les gestes simples du quotidien. Les difficultés de ravitaillement en temps de guerre, la perte de proches, et les frappes fréquentes de l’aviation américaine, n’altèrent pas son amour de la vie. Mais, en 1945, les bombardements dévastateurs de la ville de Kure, puis la tragédie d’Hiroshima vont mettre à l’épreuve la persévérance et le courage de Suzu.

Dans-un-recoin-de-ce-monde-1

A l'origine du film
Le film est tiré du manga éponyme écrit par Fumiyo Kouno (Éditions Kana en France). Après avoir écrit Une longue route, Le Pays des cerisiers, Pour Sanpei, Fumiyo Kouno reprend avec Dans un recoin de ce monde ses thèmes de prédilection. Ce manga en deux tomes est reconnu comme l’un de ses titres les plus aboutis. Il a rencontré un grand succès au Japon . Ses dessins simples et frais qui mettent en scène des personnages amusants et sympathiques, plongent facilement le lecteur dans l’univers du manga. C’est ainsi que les nombreuses recherches et la quantité infinie de détails présents dans l’oeuvre s’intègrent naturellement.

Les intentions du réalisateur

Mon intention était de montrer du mieux que je pouvais dans un film de cinéma, les adorables qualités qui rendent Suzu irrésistible.

Dans mes oeuvres animées, je souhaite reproduire le plus fidèlement possible les scènes du quotidien dans tous leurs aspects. Pour ce film, la trame de fond étant la guerre, ce qui ressort est cette volonté de vivre de façon imperturbable. La vie quotidienne est mise en avant.

RECHERCHES HISTORIQUES
M. Katabuchi commence alors à travailler sur l’adaptation.

Pour cela, il réalise pendant quatre ans de nombreuses recherches grâce aux archives, écrits et plans des lieux et de l’époque où se déroule l’action. Ainsi, les lieux et les dates sont traités avec précision. Par exemple, lorsque Suzu et Shûsaku aperçoivent, depuis les rizières, le cuirassé Yamato entrer au port de Kure, d’après les registres du Yamato, on peut retrouver qu’il s’agissait du 17 avril 1944. Ce jour-là à Kure, le ciel était nuageux en altitude, mais l’atmosphère était pure et on pouvait voir très loin. Ainsi le spectateur découvre le 17 avril 1944 tel qu’il était vraiment.

.

Dans-un-recoin-de-ce-monde-8

 

Quelques repères historiques

Septembre 1931: Annexion de la Mandchourie au détriment de la Chine.
Mars 1933 :Le Japon quitte la Société des Nations.
Novembre 1936 :Pacte anti-Komintern signé entre le Japon et l’Allemagne nazie.
Juillet 1937 :Le Japon envahit la Chine.
Décembre 1941 :Attaque de la base américaine de Pearl Harbor par les Japonais.
Juin 1942 :Défaite japonaise à Midway
Juin 1944: Premiers bombardements de B-29 sur le Japon.
6-9 août 1945:Bombardements nucléaires de Hiroshima puis Nagasaki
15 août 1945 :Allocution radiodiffusée de l’Empereur Hiro-Hito annonçant la capitulation du pays.
2 sept. 1945: Capitulation du Japon et fin de la Seconde guerre mondiale.