Le dernier film d'Agnès Jaoui avec Jean-Pierre Bacri dans le rôle principal !

Synopsis

Castro, autrefois star du petit écran, est à présent un animateur sur le déclin. Aujourd'hui, son chauffeur, Manu, le conduit à la pendaison de crémaillère de sa productrice et amie de longue date, Nathalie, qui a emménagé dans une belle maison près de Paris. Hélène, sœur de Nathalie et  ex-femme  de  Castro,  est  elle  aussi  invitée.  Quand  ils  étaient  jeunes,  ils  partageaient  les mêmes idéaux mais le succès a converti Castro au pragmatisme (ou plutôt au cynisme) tandis qu'Hélène est restée fidèle à ses convictions.
Leur fille, Nina, qui a écrit un livre librement inspiré de la vie de ses parents, se joint à eux...

La bande annonce de PLACE PUBLIQUE

 

Le duo Jaoui- Bacri brocarde les réseaux sociaux

"  On voulait parler de cette nouvelle frénésie de vouloir se faire  reconnaître, même de son groupe d’amis, par un like sur  Facebook,  qui  valide  le  petit -déjeuner que l’on vient  de  filmer  et  de poster... Andy Warhol a eu à la fois raison et tort : ce n’est pas un quart d’heure mais une minute de célébrité auquel tout le monde prétend aujourd’hui. Mais autrement, il a tout juste. "

Il s'attache à confronter différentes classes sociales

  "On  continue à  avoir  envie  de  parler  des  différences  entre  les  classes  car  elles  existent toujours et que c’est un thème inépuisable, même si elles semblent moins marquées qu’avant. Manu se croit ami avec Castro mais dès que ça lui chante, c’est Castro qui a le pouvoir de le remettre  à  sa  place.  On  voulait  aussi  parler  des  élites  qui  chantent  et  qui  dansent  sans  se rendre compte que les classes populaires ne partagent pas cette effervescence et ne se sentent ni représentées, ni considérées..."

Il prend pour cible un animateur de télévision

"Parce qu’on aime parler des rapports de pouvoir, et que le pouvoir de l’animateur  de télévision est immense.
Et on voulait parler de ces animateurs vedettes qui professent et pratiquent justement le  politiquement  incorrect,  font  intrusion  dans  la  vie  des  gens,  mettent  tout  sur  la  place publique pour faire de l’audience et du buzz. Beaucoup d’animateurs font leur pain avec cette incorrection en ce moment. "

media

La musique joue un rôle important dans Place Publique

Le compositeur d'opéras argentin Fernando Fiszbein retrouve Agnès Jaoui après "Au bout du conte" (2013) avec une partition conçue à partir d'un thème inventé par la réalisatrice. Le Quintet Oficial, le groupe qu'Agnès Jaoui a formé avec Fernando Fiszbein, apparait interprétant des reprises de chansons françaises (dont Claude François). Jean-Pierre Bacri chante "Les Feuilles mortes" et à la fin du film "Osez Joséphine", dans une interprétation drolatique où il imite la voix des originaux. Une scène de danse se déroule sur "Motivés" des Zebda.

4275043

Marianne
 "Le mépris social d'une poignée de bien-pensants, le culte du jeunisme, la dictature des selfies et des réseaux sociaux : Jaoui et Bacri passent à la Moulinette les tendances avec une ironie saignante. "
Positif
"Avec ce nouveau film, Jaoui et Bacri confirment qu'ils sont toujours de fins observateurs de l'air du temps, vigilants face aux dérives d'une société. "
Sud-ouest
"Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri proposent une comédie mélancolique où la vieillesse et les travers de nos contemporains font leur régal."