L'annonce pour Bohemian Rhapsody est partie plus vite que prévu! Avant le 3 janvier c'est 10 films que Cinéf'îles vous propose et dès demain dimanche 9 décembre Cold War à  17 heures.

COLD WAR VOSTF 1h24 Un film de Pawel Pawlikowski (Pologne,R-U) 2018

Amour, Histoire, et musiques !

Par le réalisateur de IDA.Prix de la Mise en Scène à Cannes.

Cold War Bande-annonce VOSTFR


SYNOPSIS

Pendant la guerre froide, entre la Pologne stalinienne et le Paris bohème des années 1950, un musicien épris de liberté et une jeune chanteuse passionnée vivent un amour impossible dans une époque impossible.

A l'origine du film

Le film est dédié aux parents du réalisateur qui a donné leurs prénoms aux protagonistes. Ses parents sont morts en 1989, juste avant la chute du mur de Berlin. Ils ont passé quarante ans ensemble, se séparant plusieurs fois pour mieux se retrouver, se cherchant tout en se punissant, des deux côtés du rideau de fer. Comme l’explique le réalisateur : « Mes parents étaient des personnes très fortes et merveilleuses, mais en couple, c’était une catastrophe absolue ».

5294605

Un hommage à toutes les musiques, folklore, classique et jazz

Une fois qu’il a eu ses personnages bien en tête, Pawel Pawlikowski a cherché un moyen de les réunir et la musique est devenue essentielle au film. Il a choisi l’ensemble folklorique Mazowsze, une troupe fondée après la guerre et toujours en activité. Cette institution saurait illustrer ce qu’il se passait dans la société polonaise de l’époque, sans qu’il ait besoin de l’expliquer. « Quand j’étais enfant, Mazowsze passait constamment à la radio d’État et à la télévision. C’était la musique officielle du peuple. On ne pouvait pas y échapper. Mes amis trouvaient cette musique ringarde et débile, et préféraient écouter les disques vendus illégalement des Small Faces ou des Kinks. J’ai vu Mazowsze en concert il y a cinq ans et j’ai été littéralement charmé. Les mélodies, les voix, les danses, les arrangements étaient absolument magnifiques et dynamiques. Cette musique est aux antipodes de notre monde virtuel et de la culture électronique. Elle nous transporte »

Tous les morceaux de jazz du film ont été arrangés et interprétés au piano par Marcin Masecki.

acteurs-principaux-Joanna-Kulig-Tomasz-Kot-transpercent-lecran-relation-amoureuse-tempetueuse-pleine-Guerre-Froide_0_730_365

 

Un sompueux noir et blanc

Tous ceux qui ont vu IDA reconnaitront instantanément le noir-et-blanc et le format quasi-carré, qui sont la signature du réalisateur. Mais en fait, au départ, Pawel Pawlikowski comptait tourner le film en couleur. « Je ne voulais pas me répéter. Mais quand j’ai regardé les options de couleurs, par élimination, j’ai compris que je ne pourrais pas tourner en couleur, parce que je n’avais aucune idée de ce que serait la teinte exacte. La Pologne n’était pas saturée de couleurs comme l’Amérique des années 50. La couleur de la Pologne était indescriptible, une sorte de gris/marron/vert. Et ce n’était pas une question de cinématographie, mais de la vie elle-même. La Pologne était détruite, les villes étaient en ruine, il n’y avait pas d’électricité dans les campagnes. Les gens portaient  des vêtements sombres et gris. Montrer ça en couleurs aurait donné un effet carrément faux. Et je voulais que le film soit vivant, réel.  Le noir-et-blanc paraissait être la solution la plus juste, et pour rendre le film plus dramatique et dynamique, nous avons accentué les contrastes, surtout dans la partie à Paris ».

cold_war_photo_4-c-lukasz-bak-1200x900-63a9c

 

Quelques repères historiques

La Pologne, en 1949 : Au début du film, la Pologne a toujours beaucoup de mal à se remettre de la guerre. Il n’y a pas d’électricité dans les campagnes, Varsovie est en ruine.

En 1952, l’Est et l’Ouest de Berlin ne sont pas séparés par un mur. La ville est encore officiellement une ville libre, mais si vous êtes de l’Est et que les Russes vous arrêtent, vous allez en prison.


Split, Yougoslavie, en 1955 : La troupe se produit en République socialiste de Yougoslavie. Le pays est théoriquement indépendant du bloc soviétique.