LA CHUTE DE L’EMPIRE AMERICAIN

  2h09 de Denys Arcand (Canada) 2019

 

 


À 36 ans, malgré un doctorat en philosophie, Pierre-Paul Daoust est chauffeur pour une compagnie de livraison. Un jour, il est témoin d'un hold-up qui tourne mal, faisant deux morts parmi les gangsters. Il se retrouve seul avec deux énormes sacs de sport bourrés de billets. Des millions de dollars. Le pouvoir irrésistible de l’argent va bousculer ses valeurs altruistes et mettre sur sa route une escort girl envoûtante, un ex-taulard perspicace et un avocat d’affaires roublard.

Après Le déclin de l’Empire Américain et les Invasions Barbares, La Chute de l’Empire Américain clôt ainsi la trilogie du réalisateur Denys Arcand.

jour2fete-la-chute-de-lempire-americain-image-1638Le titre du film

"À l’origine, LA CHUTE DE L’EMPIRE AMÉRICAIN s’appelait, d’ailleurs, LE TRIOMPHE DE L’ARGENT avec le constat triste que c’est lui qui l’a emporté. On a éloigné la mort, on s’éloigne du sexe –disons qu’il passe au second plan. Aujourd’hui, seul le fric est roi."

Un personnage principal candide

"Pierre-Paul étudie la philosophie, ce qui est, déjà, une façon de se couper du monde moderne : on se passionne plus pour l'’informatique que pour Aristote, de nos jours... Ce n’est pas un garçon très à l’aise avec les femmes, il vit seul dans un appartement encombré de livres. Il est naïf, mais intelligent. Voir cet idéaliste trouver des pistes pour vaincre le monde de l’argent et des magouilles me passionnait" Denys Arcand

jour2fete-la-chute-de-lempire-americain-affiche-1713