LES ETERNELS VOSTF 2h15 de Jia Zhangke (Chine) 2019

 

Synopsis

En 2001, la jeune Qiao est amoureuse de Bin, petit chef de la pègre locale de Datong.
Alors que Bin est attaqué par une bande rivale, Qiao prend sa défense et tire plusieurs coups de feu. Elle est condamnée à cinq ans de prison. A sa sortie, Qiao part à la recherche de Bin et tente de renouer avec lui. Mais il refuse de la suivre.
Dix ans plus tard, à Datong, Qiao est célibataire, elle a réussi sa vie en restant fidèle aux valeurs de la pègre.
Bin, usé par les épreuves, revient pour retrouver Qiao, la seule personne qu’il ait jamais aimée

les_eternels_visuel_2_c_2018_xstream_pictures_beijing_-_mk_productions_-_arte_france_cinema-53494Pourquoi cet intéret pour le jianghu ou pègre chinoise ?

"Le mot « jianghu » signifie littéralement « rivières et lacs », mais dans la philosophie chinoise, le terme désigne des "gens différents"

"La mystique du jianghu joue un rôle très important dans la culture chinoise. De nombreux groupes appartenant à la pègre se sont formés dans la Chine ancienne. Ces réseaux transcendaient les relations familiales et les clans locaux, apportaient un soutien et un mode de vie aux personnes les plus démunies.
Après la victoire communiste de 1949, les groupes de la pègre chinoise ont disparu petit à petit. Les personnages des Eternels ne font pas partie des gangs au sens ancien du terme. Ils se sont créés après la politique « de réforme et d’ouverture » de la fin des années 1970 et ont hérité de la violence des années de la révolution culturelle. Ils ont tiré leur morale et leurs règles des films de gangster hongkongais des années 1980. Ils ont tissé de nouvelles formes de relations comme façon de survivre et de s’aider les uns les autres dans un climat de changements drastiques qui avaient alors lieu en Chine. Le jianghu est un monde d’aventures et d’émotions qui n’existe nulle part ailleurs. "

les_eternels_visuel_3_c_2018_xstream_pictures_beijing_-_mk_productions_-_arte_france_cinema-e1ec7
Vous êtes retourné aux Trois Gorges pour la partie centrale du film. C’est une région qui représente à la fois le progrès, le développement chinois ainsi que la disparition des vieilles communautés et des traditions.

"Oui, c’est devenu un lieu important dans mes films, à la fois parce que cette région illustre les changements radicaux de la Chine moderne, et parce que le paysage reste plus ou moins inchangé. Le paysage ressemble toujours à de la peinture chinoise traditionnelle.
L’histoire de ce film commence à Datong, dans la province du Shanxi, dans un nord froid et aride, puis se déplace dans les Trois Gorges, dans un sud-ouest chaud et humide. Les différences radicales de paysage ont ouvert un vaste espace pour le film. Qiao se lance dans un long voyage d’exil, du Shanxi jusqu’au Xinjiang dans le lointain nord-ouest, où elle rêve d’une vie nouvelle.
 Elle parcourt plus de 7 700 km dans le pays au cours de cette histoire."

eternels_affiche-234afLes citations sont extraites d'un entretien de Tony Rains avec Jia Zhankhe. ( dossier de presse)