MARDI 8 OCTOBRE  à 20h45

JEANNE 2h18 de Bruno Dumont (France) 2019

Année 1429. La Guerre de Cent Ans fait rage. Jeanne, investie d’une mission guerrière et spirituelle, délivre la ville d’Orléans et remet le Dauphin sur le trône de France. Elle part ensuite livrer bataille à Paris où elle subit sa première défaite.
Emprisonnée à Compiègne par les Bourguignons, elle est livrée aux Anglais. S’ouvre alors son procès à Rouen, mené par Pierre Cauchon qui cherche à lui ôter toute crédibilité. Fidèle à sa mission et refusant de reconnaître les accusations de sorcellerie diligentées contre elle, Jeanne est condamnée au bûcher pour hérésie.

 

Pour Bruno Dumont ce qui est important chez Jeanne c'est "son aspect ordinaire, son trait terrien, toujours non sans regarder au ciel.  Puis l’ordre de sa volonté et de sa détermination. L’espérance incarnée. Elle pourfend. Jeanne  pourfend  l’institution,  l’institué.  Elle  attire l’attention sur la malignité des dogmes et des dogmatiques et de leurs raisonnements. Elle  se  dresse  face  à  des  gens  qui  toujours  sont  là  pour  nous  dire  qui  est  “  damné  ”  et  qui  est  “  élu  ”.  Derrière  ces  catholiques,  ce  sont  tous  les  sectaires  que  Péguy  vise.  Les  sectaires demeurent et sont une abomination de la pensée. Quoi que Jeanne dise, elle sera condamnée.  Ses  procureurs  se  livrent  à  un  numéro brillant d’équilibristes de la mauvaise foi.  Bien  qu’ils  restent  humains,  comme  le  film le montre, ils sont totalement corrompus par leur institution et par les dogmes."

 

JEUDI 10 SEPTEMBRE à 20h45

LE MARIAGE DE VERIDA VOSTF 1h34 de Michela Occhipinti (Italie) 2019


Verida est une jeune femme mauritanienne. Elle partage sa vie entre son travail d'esthéticienne dans un salon de beauté et les sorties avec ses amies. Un matin, sa mère lui annonce qu'elle lui a trouvé un mari. Commence alors la tradition du gavage, on lui demande de prendre du poids pour plaire à son futur mari.

Alors que le mariage approche, Verida a de plus en plus de mal à supporter cette nourriture en abondance, le changement de son corps et l’idée de se marier avec un homme qu'elle n’a pas choisi. 

 

" La réalisatrice italienne Michela Occhipinti a écrit et tourné cette fiction sur la base de son expérience de documentariste et même s'il parle du gavage des femmes en Mauritanie chacun pourra y reconnaitre la problématique de la coercition physique ou psychologique qui pèse sur le corps des femmes dans presque toutes les sociétés." ( RFI Afrique)

SAMEDI 12 SEPTEMBRE à 20h45

FOURMI 1h45 de Julien Rappeneau (France) 2019

Théo est sur le point d’être recruté par un grand club de foot anglais. Finalement non sélectionné car jugé trop petit, Fourmi n’a pas le cœur d’imposer une déception de plus à son père. Il se lance alors dans un mensonge qui va rapidement le dépasser…

Le scénario est de Julien Rappeneau d’après le texte du roman graphique Dream Team, par M. Torrecillas et A. Laperla

DIMANCHE 13 SEPTEMBRE à17h

REZA VOSTF 1h34 de Alireza Motamedi (Iran) 2019

Reza aime Fati, et ce n’est pas leur divorce qui l’en empêchera… Il attend son retour, déambulant dans Ispahan, où il se plonge tout entier dans l’écriture d’un livre sur les légendes persannes… Quant à Fati, elle revient toujours pour mieux repartir aussitôt le jour levé. Finira-t-elle par rester ? Ou Reza finira-t-il par se libérer de son ensorcellement ?

Tourné à Ispahan Reza est un film léger et profond écrit à la première personne par un cinéaste acteur poète .