MERCREDI 18 DECEMBRE à 14h30

LE VOYAGE DANS LA LUNE  VF 1h20 de Rasmus A. Sivertsen( Norvège)2019

 Pinchcliffe est un petit village insolite de Norvège, célèbre pour les inventions de Feodor, le réparateur de bicyclettes. Il habite avec Ludvig, le hérisson, et Solan, la pie, dans une petite maison à l’écart du village, au sommet d’une colline. Après leurs dernières péripéties pour remporter la grande course au fromage, nos trois amis se lancent dans une aventure plus folle encore ! Tous les pays du monde rêvent d’atteindre la Lune pour y planter leur drapeau. Solan et Ludvig tentent leur chance à bord de la fusée construite par Feodor. Commence alors leur incroyable odyssée spatiale...

Venez retrouver les drôles de personnages norvégiens de La Grande course au fromage
    Pour en apprendre énormément sur la conquête spatiale
    Pour rêver de devenir un grand inventeur comme Féodor
    Pour se rappeler que l’union vaut bien mieux que la compétition
    Pour se payer une bonne tranche de rigolade avec les bêtises infinies de nos héros

Un film d’animation (à partir de 5 ans) qui amusera toute la famille…

Extrait du dossier pédagogique ( à retrouver à l'adresse https://www.littlekmbo.com/le-voyage-dans-la-lune)

  "L’observation du ciel est aussi mystérieuse que fascinante. Cependant, les notions de l’espace et de l’infiniment grand sont complexes et délicates à aborder avec de jeunes élèves. Aussi, nous vous proposons, en partenariat avec la Cité de l’Espace de Toulouse et le Centre National des Études Spatiales (CNES), une approche pédagogique à hauteur d’enfant pour comprendre les mystères du ciel étoilé. De surcroît, Le Voyage dans la Lune évoque habilement le développement durable et la protection de notre environnement. Le film offre donc l’opportunité de sensibiliser les enfants aux défis de demain, tout en stimulant leur imagination.Un premier chapitre est consacré à ces thématiques. La seconde partie du dossier est dédiée à l’éducation à l’image et à l’animation. Enfin, vous trouverez plusieurs jeux et activités à réaliser individuellement ou en groupe afin d’approfondir certaines thématiques et de permettre aux enfants d’apprendre tout en jouant."

7_928958

JEUDI 19 DECEMBRE à 20h45

LE TRAITRE VOSTF 2h31 de Marco Bellocchio (Italie)2019

Au début des années 80, la guerre entre les parrains de la mafia sicilienne est à son comble.
Tommaso Buscetta, membre de Cosa Nostra, fuit son pays pour se cacher au Brésil.
Pendant ce temps, en Italie, les règlements de comptes s’enchaînent, et les proches de Buscetta sont assassinés les uns après les autres.
Arrêté par la police brésilienne puis extradé, Buscetta, prend une décision qui va changer l’histoire de la mafia : rencontrer le juge Falcone et trahir le serment fait à Cosa Nostra.

Une fresque historique magistrale, le  portrait complexe du premier des « repentis ».

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Présentation du livre Buscetta, La Mafia par l'un des siens de Pino Arlacchi ( éditions du Félin, 1996)

Mises en forme par un sociologue italien spécialiste de la Mafia, les confessions de Tommaso Buscetta, l’un des principaux mafieux de Cosa Nostra, confirment que la réalité dépasse la fiction. Après que ses proches eurent été les uns après les autres massacrés par les Corléonais sous les ordres de Toto Riina, au cours de sanglants règlements de comptes entre les familles siciliennes, il fut, dès 1984, le premier des repentis, suivi plus tard par des centaines d’autres. Par ses révélations, il permit au juge Giovanni Falcone et à ceux du pool antimafia de préparer le maxi-procès des 475 inculpés en 1986.

Plus encore que son témoignage parfois suspect, en particulier sur la drogue, ou déjà connu, sur les activités et le mode de fonctionnement interne de Cosa Nostra et des familles mafieuses, c’est la vie traquée de cet homme brisé, perpétuellement entre prison et cavale, qui force d’abord l’attention. Et, au-delà, la collusion entre la « Pieuvre » et l’Etat italien, principalement à travers la Démocratie chrétienne, dont il n’est pas assuré, malgré les coups portés, qu’elle ait pris fin.