FELICITÀ 1h22 une comédie de Bruno Merle (France) 2020

Alors que Tim et Chloé, vivent au jour le jour, Tommy leur fille, tient à sa rentrée au collège. Mais Chloé disparaît, Tim vole une voiture et un cosmonaute débarque…

Un film drôle, lumineux, joliment amoral, avec l’amour en fil conducteur et Pio Marmaï.

 

 

Pourquoi le thème de la famille?

"Déjà, la « famille » a beaucoup changée au cours des dernières décennies. On s’en aperçoit aux sorties d’école. Ensuite, je voulais désacraliser le mythe de la famille qui est soit considérée comme le socle auquel on s’accroche, soit comme quelque chose d’anxiogène qu’il faut absolument fuir. Je ne voulais être ni dans l’un, ni dans l’autre. Raconter un havre de liberté avec toutes les questions que ça soulève : sont-ils de bons ou de mauvais parents ?  Être parent, est-ce instaurer un carcan et laisser son enfant le briser pour trouver sa liberté, ou au contraire lui enseigner le goût de la liberté et l’encourager à être lui-même ? Je n’ai pas trop les réponses à toutes ces questions. Ce qui est sûr, c’est qu’à la fin, malgré tout, Tommy n’est pas détruite et pardonne à son père."

Felicita-de-Bruno-Merle-la-critique