Cinéf'îles

17 octobre 2018

Dimanche 21 octobre à 20 heures45 LES FRERES SISTERS

LES FRERES SISTERS VOSTF 1h 57.

Un film de Jacques Audiard (France). Septembre 2018

SYNOPSIS Charlie et Elie Sisters évoluent dans un monde sauvage et hostile, ils ont du sang sur les mains : celui de criminels, celui d'innocents... Ils n'éprouvent aucun état d'âme à tuer. C'est leur métier. Charlie, le cadet, est né pour ça. Elie, lui, ne rêve que d'une vie normale. Ils sont engagés par le Commodore pour rechercher et tuer un homme. De l'Oregon à la Californie, une traque implacable commence, un parcours initiatique qui va éprouver ce lien fou qui les unit. Un chemin vers leur humanité ?

Un western tourné en anglais, Lion d’Argent à Venise, Grand Prix à Deauville, avec Joaquin Phoenix, John C. Reilly, et Jake Gyllenhaal.

 

L'Humanité "Jacques Audiard réussit un western remarquablement mis en scène, servi par une distribution parfaite"

Libération "A des lieues de ses films aux accents virilistes, Jacques Audiard s’aventure avec bonheur sur le terrain du western dans un conte philosophique à la fois drôle et sensible. "

Ouest-France "On rit, on a peur, on est ému."

Télé 7 jours"Jacques Audiard investit avec brio le western. Il faut dire qu’il s’est entouré de trois pointures américaines, John C. Reilly, Joaquin Phoenix et Jack Gyllenhaal, pour faire parler la poudre, mais surtout signer un film subtil et profond, loin des archétypes du genre, sans pour autant en bouder le folklore."

media

Extraits d'un entretien avec Jacques Audiard.

A l'origine du film , un roman

"L’idée du projet ne vient pas de moi, mais de John C. Reilly et d’Alison Dickey, son épouse productrice. Nous nous sommes rencontrés en 2012 au festival de Toronto où était projeté De Rouille et d’os. Ils m’ont demandé de lire le roman de Patrick De Witt dont ils détenaient les droits. Je l’ai lu et il m’a enthousiasmé."

Les thèmes du film sont la filiation, la fraternité

" Ces thèmes sont présents de toute façon, ils font partie  des  motifs  assez  communs  du  western : l’héritage de la violence des ancêtres, comment la contrôler... On n’est jamais très loin de L’Homme qui tua Liberty Valance , qui raconte ni plus ni moins que l’arrivée de la démocratie. Toute cette violence originelle, comment va-t-on parvenir à la calmer?"

" Deux  frères  parlent,  parlent  et finissent par dire des choses qu’ils n’avaient jamais dites. Normalement ça devrait se passer dans un salon,  là  ça  se  passe  à  cheval. Les  Frères  Sisters sont d’impénitents bavards mais aussi des tueurs impitoyables, et c’est le mélange inattendu des deux qui faisait le charme du roman. Très vite, on a aimé l’idée d’emmener le récit vers une sorte de conte macabre. Deux enfants perdus dans la forêt ; ils avancent dans une imagerie de chromos, avec des étapes, ils avancent vers quelque chose."

Alors aujourd’hui, un western, c’est quoi?

Pour simplifier, on peut distinguer deux tendances. D’un côté un versant néo-classique –Appaloosa, Open Range– des films qui ont pour principe de réactiver une mythologie, avec une certaine révérence envers les archétypes, les paysages etc. Et de l’autre, l’approche d’un Tarantino :  ironie,  ultra-violence,  application  des  codes  de  violence  du  cinéma contemporain sur le western. Nous sommes allés vers une troisième voie, il me semble : le western apaisé.

 

 

Posté par cinefilesgroix à 10:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]