LA DERNIERE FOLIE DE CLAIRE DARLING 1h35 de Julie Bertuccelli (France) 2019

Un matin Claire Darling se réveille persuadée de vivre son dernier jour... Elle décide alors de vider sa maison et brade tout. Les fantômes de son passé et les vivants se croisent…

 

A l'origine du film

La Dernière folie de Claire Darling est l’adaptation d’un roman de Lynda Rutledge, Le Dernier vide-grenier de Faith Bass Darling. Qu’est‑ce qui vous plaisait dans ce livre ?
"Je suis une grande collectionneuse d’objets, je me sens mal dans les appartements trop dépouillés, je suis fan de vide-greniers et de brocantes. Les gens qui y vendent tous ces objets s’exposent sans le savoir, ces objets sont une porte ouverte sur leurs histoires de famille. Ils sont  hargés d’un vécu, ils ont une âme, une chair" J.B.

claire_4-91e86Avez vous ajouté des scènes absentes du livre?

"J’ai ajouté des visions oniriques qui n’étaient pas dans le livre : la farandole des enfants, les vélos dans l’arbre, l’auto tamponneuse… Je voulais que le spectateur puisse se projeter dans différents niveaux de réalité, osciller entre le merveilleux, le conte et le réalisme. Quand Claire a la vision de toutes ces mariées et qu’on la voit soudain au milieu d’elles, on se dit qu’il doit s’agir d’un souvenir. Mais ces autres femmes, qui sont‑elles ? Peut‑être toutes ces générations de femmes qui ont fantasmé l’amour, qui en ont tant espéré. Et, pour certaines, peut-être vécu des vies comme Claire Darling, pleines de déconvenues, de tragédies et de désillusions."J.B.

claire_2-2-a6b4dLes cheveux blancs de Catherine Deneuve

C’est la première fois qu’on voit Catherine Deneuve avec des cheveux blancs…
Je tenais à changer son image habituelle. Elle a une allure si jeune, débordante de vie, il fallait la vieillir. Claire Darling vit un peu recluse, elle a abandonné une part de son désir de séduction. Elle continue de se tenir droite et met une belle robe pour son dernier jour mais elle est au bord de perdre pied et la belle chevelure blonde de Deneuve aurait fait toc. J’avais un peu peur qu’elle refuse, mais elle a compris les enjeux et accepté très simplement. Elle reste sublime, lumineuse.

aff